mercredi 30 juillet 2014

Chronique rôlistique:Lettre ouverte à Reservoir Prod et à France Télévision


Au travers de ce message, je ne me fais pas nécessairement porteur du message de l'intégralité de la communauté rôliste.
J'exprime une opinion, qui sera à mon avis partagée par bon nombre de passionnés de mon acabit.
J'invite chaque personne souhaitant s'exprimer sur le sujet à n'avoir nulle hésitation...
Pour ma part, l'expression du sujet qui m'incite à faire cet article m'a mis suffisamment en colère pour que j'opte pour un post non-vulgaire et moins outrancier ou sarcastique que de coutume. (C'est dire l'effort...)

Remettons les choses dans leur contexte:

http://www.france2.fr/emissions/toute-une-histoire/appels-a-temoins/pourquoi-fuient-ils-la-realite_251063

Les rôlistes remarqueront donc que l'équipe rédactionnelle de cette pathétique émission les place au même rang que des toxicomanes et des mythomanes notoires.
Sympathique n'est-il point? Pour ma part je me sens insulté.

Explication:

Tous les ans, comme nombre de citoyens français, l'état me vole plus d'une centaines d'euros pour nourrir ses médias odieux. Et non, je ne fuis pas la réalité, je m'acquitte de cet appel de fond qui servira à remplir les bourses des maisons de productions des amis des directeurs de chaines du service public. Qu'importe si les programmes pathétiques que cette télévision vomit à longueur d'année m’intéressent , on me ponctionne cet argent et puis c'est tout.
Cette taxe servira donc ici en partie à m'insulter, moi et ma passion, et à me jeter à la vindicte populaire des ignares vautrés dans leur canapé face à ce type d'émission qui a fait du "pathos" son fond de commerce.

Reservoir Prod a fait du misérabilisme son fond de commerce... de "Tellement Vrai" à "Toute une histoire"  en passant par "ça se discute". Noyées dans la masse d'ignorance de ses rédacteurs, ces émissions visent un public asservi se sentant pousser un semblant d'importance dans le voyeurisme et la "différence" d'autrui.
A grand renfort de montage et de mise "hors contexte" de propos, ils guident l'opinion des masses vers des croyances malsaines, fruit d'un journalisme à sensation à mille lieu de ce qu'est cette réalité qu'ils nous accusent de fuir.
Le "beauf'" décérébré ou la femme au foyer à la morne journée, qui n'entrevoit le monde qu'à travers ce cher et manipulateur écran aura tôt fait, face à des successions d'émissions malsaine de supposer que les homos sont tous des folasses à lunettes en cœur, les féministes des bush énervées, les arabes des casseurs de voitures, les rôlistes des nerds sans vie socialement décalés et j'en passe.
Créatrices de clivages sociaux, ces émissions s'octroient donc le luxe d'insulter une communauté humaine riche sur laquelle elle a toujours été mal renseignée. 
Du grand travail de journaliste se présente à nous.

Pourquoi est-ce que je me sens insulté?

Je ne fuis aucune réalité ni ne m'enferme dans des mondes virtuels. Me voir mis côte à côte avec des personnes "malades" est extrêmement réducteur.
Accro aux jeux de rôles ? Non, simplement très passionné. Déjà, je m'interroge sur le fait que le rédacteur ayant pondu le sujet en question sache faire la différence en le JDR et le MMORPG, tant les ignares au titre pompeux de journaliste de ce type d'émissions survolent les sujets abordés. Du coup, je prends le sujet comme il vient, en parlant du JDR , le vrai!
Du coup, l'apposition entre des cas cliniques me gêne. Ce simple fait mérite des excuses auprès de la communauté (nombreuse) des rôlistes francophones.
Après avoir été jetés en pâture à la vindicte populaire au fil des ans, par des reportages douteux, j'ai à tort supposé qu'en 2014 les mentalités sur le sujet avaient un tant soi peu évolué, grâce à l'accès facilité aux associations, fora et autres sites sur le sujet.
Grosse erreur de ma part n'est-ce pas?
A défaut d'être moi même journaliste, j'ai pris le temps de me renseigner sur les journalistes-enquêtrices (même si le coté enquêtrice peut s’avérer aussi douteux que celui de journaliste) qui font office de contact sur le dit sujet. Je m'attendais à trouver là une paire de sœurs spirituelles de Christine Boutin, noyées de préjugés arriérés en raison d'un âge plutôt avancé qui ne leur laissait que peu accès à de vrais renseignements autres que leur vagues souvenirs de Zone Interdite de 95. (Mafia Whispe sait tout, Mafia Whispe voit tout. Même si selon la cible ça peut prendre plus ou moins de temps...)
Et bien non, il n'en est rien. Nos deux "contacts" sont deux jeunes filles (plutôt charmantes de surcroît, mais là n'est pas le sujet)"fraîchement" sorties de leurs écoles de journalisme.
Vous savez, cette génération SWAG et Selfie , qui se gave de musique de bas étage claquant sa paye dans des boites minables et dans les boutiques de fringues de mauvais goût du Châtelet... Ces gens qui tendraient à te regarder de haut quand leur activité la plus constructive de l'été aura été de faire le toast sur une plage misérable et bondée...
Originaires de Bordeaux et Paris, des villes où le JDR est pourtant fort répandu... et où nombre d'associations aurait pris soins de vous renseigner plus correctement... voire de vous faire découvrir ce loisir.
Comme je suis un gentleman (mais juste 5 minutes , en général je suis une ordure) , je m'abstiendrai de vous jeter en pâture à la vindicte populaire, comme ce que vous vous apprêtez à faire d'un ou de plusieurs personnes partageant ma passion... En même temps, un vrai rôliste, avec un tant soi peu d'amour-propre ne viendra pas s'exposer dans une si pathétique émission. Il y'a donc fort à parier que vos contacts seront soit des plaisantins, soit des cas-sociaux en manque de médiatisation... ou, si vous poussez le bouchon, un comédien aussi mal renseigné que votre équipe sur le sujet.

 Le "pourquoi" du "je ne vous jetterai pas dans la fosse au lions" est simple:
-j'ignore l'organisation de votre équipe éditoriale, du coup, on vous a peut-être juste claqué ça dans les pattes après qu'un autre ait eu le coup de génie de lancer hasardeusement un sujet, comme un bon professionnel de ce type de télé qui se respecte.
-Je ne rentrerai pas dans ce jeu qui consiste à exposer autrui pour des motifs déplorables.

La suite s'adresse donc à l'équipe rédactionnelle en général.
Toujours est-il qu'à contrario de ce que votre sujet tend à vouloir laisser penser, nous ne fuyons aucune réalité. La grande majorité d'entre nous a un emploi, une vie de famille épanouie des loisirs variés.
Loisirs qui certes (même si ça arrive) ne consistent pas uniquement à se charger de mauvaise bière dans les bars locaux, à hurler sur les mix pathétiques de DJ ratés (ça arrive moins), ou encore à refaire une déco minable et vieillotte au cœur de nos domiciles.
En lieu et place, nous nous cultivons, nous renseignons, nous rassemblons entre amis de plus ou moins longue date en vue de faire évoluer une histoire en lançant quelques dés.
Nous mettons notre imaginaire et un effort de construction collectif au service d'un jeu plutôt que de passer nos soirées à nous laisser guider uniquement par le fil conducteur médiocre d'une série, d'un film ou d'un roman -ce qui en soi est aussi agréable- .
Au travers d'un esprit et d'une ambiance théâtralisé, nous mettons à profit notre cerveau plutôt que de se noyer dans une culture pré-mâchée qui tente de faire de nous des moutons formatés.
Tout en sachant que ce n'est qu'un jeu, que les univers traités n'ont rien de réel, que nous ne sommes là que pour passer un moment entre amis.
Tout comme devrait théoriquement le faire le journalisme (je dis théoriquement, car je vous invite dans des perspectives d'évolution de culture personnelle à l'envisager sérieusement ) , le JDR implique un travail, un travail de recherche pour la création d'univers cohérent, viable ou renseignés , un travail de rédaction et de mise en forme.
Mais il n'est à aucun moment une pathologie quelconque, un loisir malsain isolant ses adeptes hors du réel.
Seul quelqu'un étant déjà un cas psychiatrique à la base tomberait dans ce travers, comme il l'aurait fait au travers de n'importe quel autre média (cinéma, littérature, etc.) .
Il serait un jour bienvenu d'envisager de traiter le sujet avec sérieux, en ayant pris la peine d'essayer, de rencontrer de vrais joueurs, de parcourir clubs et conventions.
Entretenir le mythe de l'adolescent timide et asocial égorgeur de chat n'a aucun sens. Il nuit à une communauté accueillante et chaleureuse, aux gens dont le JDR et les loisirs "associés" sont le gagne-pain (ou l'un des gagne pains) . Porte atteinte à un loisir sein et lié à des notions de partage et de réflexions, là où les gens tendent à s'isoler de plus en plus. On se mélange, on s’apprécie on développe des réseau dont certains membres deviennent parfois de solides amis sur lesquels on peut compter pour "affronter" le réel quand celui-ci devient puant. Mais peut-être que c'est cela qui vous effraie vous qui ne savez vous confronter au réel que par le consumérisme et les relations superficielles, vous qui ne voyagez qu'à travers des émissions de télé-réalité ineptes, vous qui ne voyez la norme réelle qu'à travers la maison, les gosses, le labrador et le mari cadre adultère... (je m'octroie le luxe de caricaturer, comme cela est un des domaines de spécialité de Reservoir prod, vous ne sauriez m'en tenir rigueur).
Les émissions de ce type créent un calvaire pour les rôlistes qui doivent continuellement se justifier auprès de proches un peu ignorants ou d'une autre génération, de collègues asservis au tout football etc. c'est usant.
Je ne suis ni un criminel , ni un sociopathe. Alors foutez nous la paix. Si bien sût votre objectif est de voir ces loisirs disparaître pour que vos enfants soient tels des lamantins échoués sur leur canapé à se gaver d’émissions avilissantes, ou à tenir les murs des halls d'immeuble (et pour le coup des halls merci au JDR qui m'a permis de faire quelque chose de plus constructif)... vous êtes sur la bonne voie par contre.

Pour conclure, plutôt que de tomber dans des redites inutiles, journalistes, services de média publics, prenez-vous en mains. Affrontez vous aussi la réalité en découvrant la richesse de ces loisirs que vous regardez avec dédain et suspicion. Des rôlistes seront ravis de vous accueillir à leurs tables dans une optique de vrais échanges. Plutôt que de vouloir faire sensation avec des dénigrement sans aucun sens, soyez professionnels, enquêtez réellement, allez à la rencontre de ces choses que vous souhaitez aborder, des personnes qui les font vivre . Surtout lorsque vous êtes redevables d'une partie du salaire qui fait votre réalité quotidienne. 
Bref, jouez au lieu de vous laisser crever dans la simplicité de loisirs lambdas et pré-mâchés.
Ne mordez pas la main qui vous nourrit.
Et cessez de vouloir transformer Idiocracy en réalité .
(Si vous ne connaissez pas ce film -au vu de la tournure du monde, on peut aisément le qualifier d'anticipation-, je vous invite à vous y pencher , car c'est le monde vers lequel vous orientez les générations futures).


à bon entendeur.

Whispe, qui pense être plus proche de 98% de la population rôliste dans son appréhension du sujet que des 2% que vous souhaitez injustement mettre en avant.

Vous, spectateurs lambda de ces émissions qui lirez peut-être cet article, sachez que le JDR n'est pas un danger, n'isole pas du réel et est un loisir des plus sains qui amène souvent à lire, se cultiver et faire de belles rencontres.

ET RP et FR2 ,VOUS AVEZ LE DROIT DE VOUS EXCUSER POUR L'AMALGAME!

  

mercredi 23 juillet 2014

Les Jeux qui me font kiffer ma race, Partie 2.

Vous l'attendiez ?
Ou p'têt pas.
Mais bon, le voilà.
Pour commencer, intro, parce que depuis longtemps ils n'avaient pointé ici.
BoooooooooOOOOOOOOOObS
Du coup, comme SWTD me l'as signalé , un lien vers la partie 1 serait le bienvenu:
http://whisperacontedestrucs.blogspot.fr/2014_04_01_archive.html




Mais du coup, je vais ralentir le rythme mammaire, il semble que le blog soit referencé à Boobs et consort plus qu'à jeux et figurines.
C'est moche.

Du coup, commençons par ce bon vieux Conf'.
La base! Sans doute le jeu auquel j'ai le plus joué, que j'ai le plus fait tourner en tournoi et dont l'univers a humidifié mes "bas-de-chausses"... Rag' itou.
Du coup, ce qui me vient à l'esprit pour évoquer la mort de ce jeu est retranscrit à merveille dans les paroles suivantes, issues du clash Vs Kool Shen de la part du Boss aka Joey Starr (feat MC Jean Gab1 et Naja)

Dis bonjour au mauvais garçon 
Regarde les flammes dans mon iris 
Brûle sous mes lyrics

On a grandi ensemble, on a construit ensemble
Et ton putain d'égoïsme a brûlé l'ensemble
De quoi tu quittes j'm'en bats tu te prends pour qui
T'es pas Jordan
Vas miauler ailleurs ça m'parle pas j'suis pas fan
On avait un contrat moral un truc que t'as mis à mal
Moi j'bouge pas d'puis l'temps
Que j'trimbale ce putain de pare-balles
J'suis né et j'crèverai comme un type qu'a toujours la dalle
J'suis né dans l'urgence et je suis le Boss of scandalz
Le comble For my people For my people ton label
Alors qu'pour toi c'qui compte c'est ta gueule et l'oseille
Toi p'tit bonhomme le côté sombre du Nique ta mère
Arrête ou j'me vé-ner


Du coup , pour remettre dans le contexte ça implique de remplacer NTM par big R et KS par les actionnaires...


Car nombreux sont ceux qui lancent le caillou à Jean Bey, en disant qu'il ne communiquait pas (ou communiquait à la GW etc) pour ma part, vu de l'exterieur, ce monsieur a toujours pris le temps de répondre à mes mails ou MP même lorsque l'entreprise brassait du gros volume. Après, en interne, j'ignore comment ça tournait...

Du coup, je pense que les chouineuses sont surtout des gens n'ayant jamais pris le temps d'essayer de communiquer avec lui...

J'ai été très triste, quand le jeu s'est pété la gueule. Encore plus quand, en déménageant, j'ai du lourder mes armées.

Avec du recul, Conf' , surtout en 2 puis 3.5 était assez dramatique niveau lourdeur , équilibrage etc.
Rag était trop "touffu" (moi je kiffais mais bon) pour un accès grand public (et on sentait que les profils était plus "équilibrés" pour ce dernier au final...).
Les fig étaient d'une classe sans nom, malgré des poses et drapés improbables... (on sent que Mac Farlane et Jim Lee avaient un peu influencé les cerveau de concepteurs de la fin 90's et début 00's )




Mais bon, le jeu avait su me séduire là où GW n'avait réussi à le faire. Déjà parce que les démonstrateurs au Monde du Jeu ne s'adressait pas à toi, malgré tes chtars et tes rails au chicots, comme au derniers des goltos, contrairement au staff de certaines boutiques de marques renommées. Et ça c'est appréciable...

Mais surtout, basiquement, parce que le format parlait plus au rôliste que j'étais et l'alternat me paraissait plus sympa... (toujours le cas en fait.)
J'avais testé Battle, que j'avais trouvé SNAC (super nul à chier)... quand je m'endors durant une partie je kiffe moyen.
40k que appréciait un peu plus car il me semblait plus vif et interactif. Mais déjà à l'époque (voire plus pour certaines pièces) fallait avoir un réseau de putes de l'est à ton service pour t'offrir une armée... Ou à défaut un père proxo ou dealer... donc le projet tendait à se glisser audacieusement vers mon cul.
Necromunda c’était cool (ça aussi, je regrette la fourgue massive ET low cost de toutes les factions :'( ), Gorkamorka encore plus.

Puis Conf est arrivé. Novateur, esthétiquement différent . Un vrai pied, de bonnes ambiances entre potes, des Opens énormes , un truc bien cool quand j'y repense. Même si avec du recul le niveau de monomanie et d'ouverture d'esprit de certains des joueurs était au moins égal à celui des FBDM du Toucan.


Et tout à changé, on nous a posé Conf' 4, disparition d'armées et PPP. Les figs super charismatiques en mode jouet ? Namého, c't'une honte!!!

Avec du recul, je pense que j'ai réagis comme un con, comme de nombreux autres cons qui ont eux même réagis comme des cons (avouez , z'avez rien bité?).
Conf'4 même si je n'aimais pas aurait pu s'améliorer en un Conf 4.5 sympa ... (surtout qu'au final ce n'était pas un si mauvais système que ça. Juste un verrouillage de con anti-changement qui venait de moi/nous). Le PPP avait vocation à s’améliorer. Bref, R aurait peut-être pu survivre?

Du coup , il y'a peu, à la GUILD s’enchaînèrent deux tournois, sous le format Conf'fédé... Un peu ré-équilibré , toujours avec des kilos de règles pour une dizaine de figs... toujours usine à gaz sur la gestion de la magie.

Mais c’était rigolo, ne serait-ce que pour le coté "madeleine de Proust", le système a assez mal vieilli sur divers points mais les scenars compensent largement ce ressenti.
L'Erreur n'est que peu rattrapable, la chatte à été atténuée, et il y'a pas mal de joueur (pour ma part 2/3 tournoi l'an suffiront mais à l'asso, certains jouent tous les jeudi soir)... Un vrai jeu zombie: Jeu mort, communauté largement vivante... 
Certes, le jeu souffre un peu la comparaison avec des jeux plus récents mais ça rappelle de bon souvenirs... et ça, c'est cool!


Dust (in the Wind)





Bon, Dust est sans doute mon craquage ludique le plus rapide.

Un test a suffit .
Il faut admettre que j'avais une putain d'inclinaison pour le jeu dès le départ (ou au moins pour la gamme).
C'est ce qu'aurait dut être AT43 à la base. Pour ma part, le système de case et dès à Hit/pas Hit me laissait relativement sceptique... du coup, il me paraissait nécessaire de tester. Et là j'ai kiffé ma grosse race. Le mécanisme roule bien... Du coup, grosse commande SSU (un peu faible hein? ) . Plein de pitoux que je dois me décider à peindre :D

En même temps, Dust envoie son bois dans la catégorie "démagogie" ludique... Uchronie WW2, gros méchas pilotés par des bitches de compet'... voilà de quoi ceder tudieu... Et les fig sont sympas (parfois mal moulées pour les piétons -cause de plastique "mou- mais ça reste largement jouable, reparable, et convenable). 
Le principe de cases évite les lourdes ambiguïtés de la ligne de Vue, les mécanisme sont intuitifs ... En gros tu lances Xdés pour tel type d'armes contre les unités de tel rang , chaque "hit" indique le nombre de blessures infligées. Et ça part vite, le jeu est suffisamment létal pour ne pas laisser de place aux déploiement et déplacements hasardeux... Niveau équilibrage, j'attends de tester la V2 mais la SSU en V1 souffre d'un coût d'unités trop élevés...

Activation alternée, interruption possible et compétences à gérer. Plus accès "tactique sur le terrain" que combo. Bref, largement de quoi satisfaire un joueur comme moi :D 
Ce jeu mérite vraiment un meilleur développement communautaire dans l'hexagone... 
Du coup, j'espère fortement que la V2 et Opération Babylone vont relancer la machine! Après tout ça a marché pour Warmachiant, qui (semblerait-il) c'est vu octroyé une V2 le rendant (à ce qu'on dit que j'ai entendu dire) exceptionnellement bon...
La différence , c'est que pour DUST, en fouillant bien, tu ne vends pas d'organes pour une faction et de quoi la varier... (bon après mon guide vers le jeu a trouvé les bons plans au bon créneau, du coup ma vision est faussée...) !
Mais une chose est sure, vous verrez du Dust en mode peindouille fleurir ici sous peu!!!


Bon, par contre mon creneau sommeil pointe enfin son nez, du coup ...

L'article subira une troisième partie!!!
(ça me permettra de glisser SAGA et KoW entre autres...)

Tchô et à un jour.









dimanche 6 juillet 2014

Bataille pour Lamarav : Premier tournoi Furie!

Hello,

Oui, je me disperse beaucoup.
Non, ce n'est pas la suite de la série d'article sur les jeux d'escarmouche, ni la suite de la présentation de Furie.
Et alors? Namého!

Le 29 juin a eu lieu à la GUILD, à Gradignan ,le premier tournoi Furie.

10 Joyeux larrons réunis pour s'entre-latter joyeusement la gueule à grand coup de jets de dés.
Je jouerai pour ma part les Orques de l'Empire d'Azerkelar. Après tout, il faut bien défendre et reprendre les territoires impériaux qui  font stupidement scission ...



Pour mettre les choses dans le contexte, Lamarav est en gros , le croisement entre Chicago "Capitale du Crime'' version années 30 et Ankh-Morpork, soupoudré de Camorr .
Bref, Dimanche matin, 9h00 , touché par une legère tête dans le ionf' , j'arrive à la GUILD avec Wallach , Jerreck et Caine Mac Gregor. J'ai oublié plein de choses , je renvoie ces deux derniers à la mais' les récupérer... et récupérer Belial, auquel le tram a fait une sale blague. On installe tout, le café coule et tout le monde arrive peu à peu.

Il est temps de se lancer!!!


Tirage au sort des premières parties : GO!

Première partie contre Morikun, qui joue les Vixens: Une bonne vieille poutre des familles.
La partie demarre salement, un tir de Yanti bien placé entame severement un de mes soldats de l'empire.
Hagrad s'apprete à massacrer avec violence Lady Bird, faisant preuve de compétences martiales magistrales... Mais Spire s'interpose et se sacrifie pour sa patronne...
Au final les combats s’enchaînent , Hagrad finit par tomber, suivi de prêt par un soldat!
Chez l'ennemi seul Yanti reste en vie, en mauvaise posture , car elle est engagée contre un soldat de l'empire, bien plus brutal au corps à corps qu'elle...
Mais la partie est terminée et il s'agit donc d'une égalité.

Pour la suite, il est important de préciser quelque chose:
Le gameplay Orque est très légion romaine:
-encaisser les charges ennemis en gardant des lignes pour "contre-charger"
-rester grouper
-"L'un frappe, l'autre protège", Hagrad termine.
-Temporiser pour réequilibrer le nombre
-Ne pas se laisser distraire par les tirs, les armures protégeant bien contre ceux-ci

Une habile application de ces éléments assure une partie victorieuse (ou à défaut dure pour l'ennemi...)
Et bien... Je n'ai strictement rien appliqué de tout cela!!!

Partie 2 contre Belial
Belial est bien engagé sur le classement, je joue contre lui grâce au Goal Average.
L'objectif est de récupérer des ressources.
Le terrain m'est extrêmement favorable, chargé en carrières pour récupérer de la pierre.
Un de mes soldats s’élance vers la mine d'or au centre mais n'est pas assez prompt. Les guerriers Yetis sont plus rapides et arrivent sur place pour commencer à extraire.
Mon paladin et un autre soldat commencent à recueillir de la pierre.
Et là Craquaaaaaaaaaaaage, j'envoie Hagrad dans la pampa, qui se fait entamer par un Gramdork en Overdrive et finit achevé par la Furie de ce dernier.
Là , je pars en sucette en me focalisant sur ce dernier. Mon adversaire ramasse.
Victoire de ce dernier qui au final recueille bien plus de ressources que moi.

Partie 3 vs CMG, c'est ici que tout se complique.

Bon, déjà , je choisis mes objos au pifomètre, ce qui contre de l'Elfe n'est pas fin.
CMG compte sur ma scoumoune légendaire.
Mes Objectifs sont "garde-frontière", L'appât et tuer le chef.
Tuer Idriel devrait être plutôt aisé.
Sauf que mon adversaire fuit le combat en raison d'une "mauvaise" activation de ma part (son objectif étant de quitter la table de surcroit). L'archer ne tire pas de la partie et passe son temps à courir (mais il est con celui là ?) , ce qui aurait du me laisser deviner l'objectif.
L’appât se fait massacrer par un tueur de mort , qui bien qu'entamé survivra jusqu'à la fin de la partie...
Idriel fuit Hagrad, couvert par deux sœurs du carnage qui viennent engager celui-ci. Obsédé par l'idée de se débarrasser de l'elfe fou, Hagrad , pensant qu'il n'a rien à craindre repousse les sœurs pour rejoindre Idriel. Ces dernières le surinent au moment où il commence à leur tourner le dos.
Par un habile mouvement, mon ennemi me force à me mettre à portée d'une vieille tour de guet qui me tire dessus. Mon adversaire gagne la partie, avec les objo dans l'ordre.
Goal average de compêt pour lui...

Partie 4 vs Gilel

Mon adversaire joue nain, mais sur le scénario patrouille nocturne, la mobilité ne va pas être primordiale.
Et les nains sont durs comme des cailloux.  J'envoie mon pala en reconnaissance, mais il finira intercepté par deux gardiens des convois , qui auront tôt fait de le tomber.
Un des lanceurs de couteau réussi un tir magistral, entament lourdement un soldat qui affronte le Hakar Hiren.
Les combats s’enchaînent, mon adversaire est en bonne posture pour m'éliminer. Il ne reste qu'Hagrad, seul et encerclé par deux gardiens des convois et un lanceur de couteau, bien décidé à me faire payer le fait d'avoir mis Hiren hors combat.
Hagrad en Furie, mais bien entamé enchaîne les attaques magistrale et tue promptement les deux gardiens des convois. Le lanceur de couteaux ne parvient pas à passer outre la parade du plus jeune centurion de l'Empire...
La Partie se termine sur une égalité.

Partie 5 contre Ashyra et son groupe Carnage commandé par des Spire et Candy (elevée en terres elfes) et accompagné par Lady Bird.

L'objectif est de prendre possession de quarts de table.
Mon ennemi est rapide et m'entame à la moindre imprudence. Il est de surcroît en surnombre.
Je sépare mes unités pendant qu'Hagrad et le Paladin se laissent engluer par les Vixens. On se renvoie coup sur coup mais me sachant presque bloqué sur la domination territoriale, je tente de viser l'égalité.
La partie pourrait se stabiliser si je lui tue une figurine de plus. Elle se joue en seulement 4 tours, il faut agir vite et efficacement!
Ashyra gère ses mouvement à merveille sur le dernier tour et vient me contester la zone de terrain que je tiens, les morts espérées ne sont pas produite par mes valeureux soldats!
Défaite pour moi ^^


Personnellement , je suis content de ce premier tournoi et ai bon espoir de pouvoir en organiser un autre très rapidement!
Je n'ai pas pu prendre de photos (entre mes passages entre les tables, réponses au questions et partie :D)

En tout cas , tout le monde semblait ravi et c'est le plus important!

Le classement est par là ^^
http://www.tabletoptournaments.net/fr/t3_tournament_results.php?tid=12413

Le recueil des avis généraux ici
http://www.tabletoptournaments.net/fr/t3_tournament_rate.php?tid=12413

et des supers comptes rendus par là:

http://guerreseternelles.blogspot.fr/2014/07/furie-premier-tournoi-mondial.html

http://letempledemorikun.blogspot.fr/2014/06/debriefing-du-premier-tournoi-mondial.html

Sur ce , Lamarav est au mains des Yétis, son industrie est tombée et Gramdork tente de convaincre les Védians de rejoindre les serviteurs d'Ygmir... Quand au légat Plapatine, tout porte à croire qu'il a servi de Hors d'oeuvre...





Ouais, je me suis permis de piquer des photos à Wallach ^^

à bientôt pour de nouvelles aventures et merci encore à tous les participants!!!